Dirigeant Entreprises
Dirigeant Entreprises
ciments-francais Retour

Ciments Français

Date de création : 1881

Activités : Matériaux de construction

Effectif : 18 000

Site web : www.cimfra.fr

Siège social : 5 Place de la Pyramide 92800 Puteaux

Filiale internationale du groupe Italcementi Group, Ciments Français est une société industrielle française spécialisée dans la fabrication de ciments. Le groupe se présente comme parmi les leaders dans son domaine.

Le groupe a pour principal objectif la valorisation des ressources naturelles et leur transformation afin de pouvoir répondre aux besoins du bâtiment et des travaux publics.

Ciments Français concentre ses activités dans trois domaines : le ciment (67% du chiffre d’affaires), les granulats et les betons prêt-à-l’emploi (30% du chiffre d’affaires).

Ciments Français produit en moyenne 55 millions de tonnes de ciment par année.

En 2011, Ciments Français dispose de 47 cimenteries, de 91 carrières de granulats et de 333 centrales de béton dans le monde.

Ciments Français est la deuxième société cimentière cotée à la bourse de Paris.

Au 30 septembre 2012, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 2825,4 millions d’euros, en baisse de 3,7%.

Historique

La société Ciments Français, spécialisée dans la fabrication de ciment, a été fondée en 1881, suite à la fusion de la société Ciment Portland naturel de Boulogne-sur-Mer et la société Demarle et Cie. Les Ciments Français progressent rapidement avec des ventes dépassant 100 000 tonnes l’année. En 1913, Ciments Français se développe grâce à la création de cinq usines, ce qui permet aux ventes de connaitre une hausse considérable, allant jusqu’à 400 000 tonnes. En 1931, la société acquiert de nouvelles usines et ne cesse d’augmenter ses ventes atteignant 673 000 tonnes avant la crise de 1930. Ciments français a été touché par la guerre avec notamment la destruction d’une usine mais s’efforce toutefois de se reconstruire. Les usines opérationnelles optimisent leur production qui atteint le million de tonnes, ce qui a permis au groupe de pallier aux difficultés auxquelles il a été confronté. En 1971, le groupe ne cesse de se développer, avec la reprise de Poliet et Chausson. Les Ciments Français détiennent désormais 23 usines. Le groupe couvre près de 35% du marché français. A partir de 1980, Ciments Français commence à se développer à l’international, notamment au Luxembourg et aux Etats-Unis. En 1990, le groupe s’implante en Belgique par le biais de la reprise de la Compagnie des Ciments Belges, en Grèce par la reprise de Halyps Building Materials et en Turquie par la reprise de Set. A partir de 1992, Ciments Français devient une filiale du groupe Italcementi. Le développement international se poursuit tout au long des années 90, le groupe est notamment présent en Italie, à Chypre, en Bulgarie, à Thaïlande, au Kazakhstan et en Egypte.